Législation et pari en ligne

Dans l’histoire du jeu, l’homme a toujours été familier avec le pari, seuls les moyens utilisés ont changé au fil des années. Grâce à l’évolution de la technologie, il est aujourd’hui possible de parier en ligne avec à la clé une législation à respecter.

Objectifs

Chaque Etat instaure sa propre réglementation en termes de pari en ligne. Cette légalisation a pour objectif de protéger et l’intérêt des joueurs et celui des bookmakers. Contrairement à ce que l’on a tendance à imaginer, la loi joue également un rôle protecteur et non pas uniquement restrictif. Elle est appliquée dans le but de faire du jeu et du pari en ligne un réel plaisir et non pas une passion démesurée. La mission protectrice de la législation du pari en ligne propose des limites comme le blocage des comptes en cas de dépendance et l’interdiction des sites illégaux. En cas de non-respect des règles proposées, le parieur ou le site concerné se voit infliger des sanctions telles que des peines de prison ou des amendes suivant le degré de l’infraction.

Protection des internautes

La législation touche aussi bien les joueurs que les sites de pari en ligne. D’abord, elle impose des règles à respecter par les internautes. Pour parier en ligne, ces derniers doivent être majeurs. L’âge de la majorité varie d’un pays à un autre, cela peut être 18 comme 21 ans. Lors de son inscription sur un site de pari en ligne, ils doivent présenter un relevé d’identité bancaire et une pièce d’identité. Ces deux pièces permettent entre autres de prouver leur âge. Quant au RIB, il s’agit d’un moyen indispensable pour réaliser les retraits et dépôts d’argent relatifs au pari effectué. Les futurs joueurs sont également tenus à fournir de réels renseignements concernant leur situation personnelle comme un vrai compte bancaire et une adresse existante. S’ils ne remplissent pas ces exigences, il y a de fortes chances qu’ils ne puissent pas accéder à la plate-forme.

Protection des bookmakers

Les bookmakers n’ont pas été oubliés par la législation qui régit le pari en ligne. Ils sont même considérés comme étant les plus concernés. Pour pouvoir exercer cette activité, ils doivent répondre à des conditions strictes. Un site de pari en ligne doit avoir une licence spécifique. Cette autorisation d’exercice est généralement valable pendant cinq ans et peut être renouvelée gratuitement. Ensuite, le bookmaker doit tenir une comptabilité séparée de manière à jouer la transparence en cas d’inspection inattendue. Toutes les données qui y sont mentionnées doivent en outre être conformes à celles qui ont été reportées au cahier des charges. Pour prouver sa fiabilité, le bookmaker doit entre autres ouvrir un compte bancaire dans le pays où il compte exercer. Une fois cette étape terminée, il doit déclarer les méthodes de paiement possibles pour que le joueur puisse choisir en toute liberté celle qui lui convient. La non-conformité à cette législation entraîne la fermeture du site de pari en ligne. A ceci s’ajoutent les sanctions pénales comme l’amende et la peine de prison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s