Tennis les mastondotes du moment

Tennis : les mastondotes du moment

Le monde du tennis connaît une bouffée d’air frais depuis l’ascension sur le circuit d’une nouvelle catégorie de joueurs et de joueuses. L’hégémonie Rafael Nadal – Roger Federer a pris un sacré coup de plomb dans l’aile sur le circuit masculin depuis le début de l’année. Novak Djokovic et Milos Raonic peuvent faire de l’ombre aux deux grands champions.

Nadal-Federer, duo entaché

C’est le duo du siècle. L’Espagnol Rafael Nadal et le Suisse Roger Federer avaient mis en place une forteresse quasi-imprenable pendant plus d’une centaine de semaines au sommet du tennis mondial. Les deux joueurs n’avaient laissé aucune chance aux petits nouveaux, raflant sur leurs passages tous les tournois majeurs du circuit ATP, à savoir tous les Masters Series et les quatre tournois du Grand Chelem des trois dernières années. Jusqu’à aujourd’hui, les deux géants planent encore sur les plus hautes marches du classement ATP et restent toujours un passage obligé pour les joueurs qui souhaitent arriver au sommet. Pour l’heure, Rafael Nadal, qui est encore dans la force de l’âge pour un sportif de haut niveau, 25 ans, reste difficile à détrôner, d’autant plus que la saison tennistique a entamé les terrains en terre battue, surface de prédilection de l’Espagnol. Il cumule également un nombre de points difficile à rattraper dans le classement mondial. Il reste donc l’homme à battre. Quant à Roger Federer, bien que l’âge ne soit plus en sa faveur et que la terre battue soit loin d’être sa surface favorite, il demeure une menace en raison de son niveau technique et son expérience.

Djokovic ou le Djoker de l’année

Depuis sa victoire à l’Open d’Australie en début d’année, le serbe Novak Djokovic est le joueur du moment. Non seulement il a détrôné Roger Federer de la seconde place mondiale, mais il reste, à ce jour, sur une succession de 38 victoires successives et part favori à l’approche du deuxième grand rendez-vous de l’année, à savoir le tournoi de Roland Garros. Le Serbe a d’abord l’avantage de la jeunesse. Il n’a que 24 ans. Ensuite, contrairement aux joueurs qui viennent de faire leur entrée sur le circuit, Djokovic a également une certaine expérience à son actif. En effet, vaincre des joueurs du calibre de Roger Federer sur une surface qu’il apprécie, à savoir le dur, est loin d’être négligeable. De plus, il a déjà battu le numéro un mondial à plusieurs reprises et ce, en finale de tournois. Il sera donc très attendu pour Roland Garros ainsi que pour le reste de la saison.

Milos Raonic, une valeur sûre ?

Ce jeune canadien de 21 ans est la révélation de l’année 2011. Il s’est démarqué à l’occasion de l’Open d’Australie, son premier tournoi du Grand Chelem, alors qu’il venait des qualifications. Il a réussi l’exploit de vaincre des joueurs tels que Mikhail Youzhny, Michael Llodra ou David Ferrer pour se hisser jusqu’en quart de finale. Par la suite, il a remporté son premier titre du circuit, le tournoi de San Jose et a grignoté de surcroît quelques précieuses places au classement. En raison du progrès qu’il a fait, il a bénéficié de wild card pour participer à d’autres Masters Series comme celui d’Indian Wells ou de Miami, durant lesquels il a confirmé son statut de révélation de l’année. Il y a toutefois une petite note désagréable à ce beau début de parcours, Raonic s’est fait éliminé dès le premier tour du tournoi de Monte Carlos. Mais c’est un joueur à fort potentiel doté d’un tempérament combatif et d’un excellent jeu de service-volée. Il peut devenir une menace pour les autres joueurs du circuit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s