Michael Llodra

Michaël Llodra

Michaël Llodra est classé parmi les plus grands joueurs de tennis français, au même titre que Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet et Gaël Monfils. Il fait partie des éléments qui défendent l’honneur du drapeau français en Coupe Davis.

Ses débuts

Fils d’un ancien footballeur, Michaël Llodra est né le 18 mai 1980. Il habite dans les Hauts-de-Seine, à Rueil-Malmaison. A la fois passionné par le tennis et le football, il s’est tourné vers les courts de tennis et a décidé d’en faire une véritable carrière. Michaël Llodra a commencé très tôt à jouer au tennis, à l’âge de 6 ans. A l’âge de 13 ans, il évolue dans le domaine grâce au soutien de l’entraîneur de Hlasek et de Forget, Georges Deniau. Membre d’un club de tennis dans le Sud de la France, il épate déjà son entourage, qui le prédestine à une brillante carrière. En intégrant un institut sportif, il a pu se forger un jeu digne d’un professionnel. Plus tard, il s’illustrera à plusieurs tournois « Futures », en Europe de l’Est. En 1997 et 1998, Michaël Llodra remporte le US Open junior, en double, à Wimbledon. Parmi ses coaches les plus célèbres, l’on cite Guillaume Raoux, Emmanuel Planque et Remi Barbarin. En 2010, Michaël Llodra est encadré par Fred Decan, avant de préférer les services de l’entraîneur Olivier Malcor, en 2011. Joueur gaucher, Llodra est, au même titre que Ivo Karlovic et Taylor Dent, un spécialiste des services-volées. Il se distingue également par le fait que son service peut atteindre facilement les 230km/h. Son revers est remarquable et ses coups sont très précis, surtout dans les angles.

Son immersion dans les grands tournois

Michaël Llodra a intégré le monde des professionnels du tennis en 1999. En 2000, il remporte le titre du Mallorca Open, sr terre battue et en double. Un an plus tard, il atteint les demi-finales, en simple, du tournoi de Saint-Petersbourg. Deux années consécutives, en 2003 et 2004, il a remporté le titre de champion en double de l’Open Australie. En 2005, Llodra et Fabrice Santoro éliminent Leander Paes et Nenad Zimonjić en finale des Masters. La même année, le duo Llodra-Santoro s’impose à Shanghai, à Lyon, à Metz et à Rome. Il remporte victoire sur victoire en double messieurs et rafle la première place de Wimbledon 2007, en compagnie d’Arnaud Clément. Pour cette même année, Michaël Llodra se retrouve dans la liste des 100 meilleurs joueurs mondiaux. L’année 2008 est l’année de la consécration pour Michaël Llodra. Face à Jarkko Nieminen, il s’impose en phase finale du tournoi d’Adélaïde. En février de la même année, Robin Söderling s’incline face à Llodra, en finale du tournoi de Rotterdam. Michaël Llodra remonte dans le classement international, se positionnant à la 34 ème place, après de belles performances aux Internationaux de France de 2008. C’est dans l’année 2008 qu’il a remporté le plus de victoires de sa carrière. Autant au niveau national qu’international, Michaël Llodra s’impose comme étant un des meilleurs. En 2010, il élimine Julien Benneteau en finale de l’Open 13 de Marseille et a emmené la France en finale de la Coupe Davis 2010. Au cours de l’été 2010, Michaël Llodra est classé 30 ème mondial, après avoir atteint le troisième tour de l’US Open.

Ces derniers mois

Fin 2010, Michaël Llodra réalise sa meilleure performance, en finissant demi-finaliste du tournoi de Paris-Bercy. Aussitôt, il est classé à la 23ème mondiale, en simple. Début 2011, il ne brille pas à l’Open d’Australie, ne dépasse pas les quarts au tournoi de Marseille et trébuche aux troisièmes tours des Masters de Miami et d’Indian Wells. L’une des rencontres les plus importantes de sa carrière reste aussi les quarts de finale des Masters de Madrid, qui l’oppose à un certain Rafael Nadal. Cette première rencontre entre les deux hommes se finira sur un défaite du Français. Ce dernier se consolera avec une 21 èmè place mondiale du classement ATP en simple. Au total, Michaël Llodra a amassé jusqu’ici 4 titres d’ATP 250 Series et un titre d’ATP 500 Series, en simple. En double, son palmarès compte 18 titres et 18 finales disputées. C’est aux côtés de Fabrice Santoro et Arnaud Clément que Llodra a remporté la plupart de ses titres. Parmi ces derniers, l’on cite trois Open 13, trois Open de Moselle et le Wimbledon de 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s