Andy Murray

Andy Murray

Le monde du sport écossais en général, notamment celui du tennis, n’a pas connu aussi grand talent qu’Andy Murray depuis plusieurs décennies. Ce dernier est le porte-drapeau le plus prolifique de la bannière des « highlands ».

Les débuts d’Andy Murray

Andy Murray est un joueur professionnel de tennis du circuit ATP. Andrew Murray, à l’état-civil, a vu le jour le 15 mai 1987. Il est originaire de la ville Dunblane, en Écosse. Ses parents, Will et Judy Murray, sont les premiers à initier le jeune Andrew aux joies de la raquette. Judy Murray suit Andy et son frère James dans les tournois de jeunes. Andy Murray possède une âme de sportif. Étant non seulement prédestiné au tennis, il possède également d’autres talents pour d’autres sports. Il a ainsi été choisi par le club écossais des Glasgow Rangers pour intégrer leur académie de formation. Dans le monde du tennis, Andy Murray se fait remarquer en gagnant, alors qu’il n’a que 12 ans, le prestigieux tournoi des jeunes Orange Bowl. Il poursuit sur cette lancée en empochant à Tarbes, dans le cadre du tournoi « Les Petits As », le titre dans sa catégorie. Son premier fait d’armes est sa victoire en 2007 à l’US Open dans la catégorie des juniors. Il reçoit, par la même occasion, la reconnaissance de sa fédération et devient, à l’âge de 17 ans, un joueur de l’équipe britannique de Coupe Davis. Il n’est cependant pas encore un titulaire à part entière, car ne participe ni aux matches de simple, ni à ceux de double. Il devient professionnel du circuit ATP durant l’année 2005 à l’âge de 18 ans. Il dispute son premier tournoi ATP lors de l’édition de Barcelone de cette même année. La terre battue du tournoi catalan ne lui fait cependant aucun cadeau, car il perd dès le premier tour.

Le style Murray

Andy Murray peut être classé dans la catégorie des joueurs spécialistes de la défense. Il s’appuie sur un jeu fait de déplacements fréquents. Andy Murray fait aussi preuve d’un talent particulier dans les passing-shots. Il est d’une nature patiente dans le jeu, ce qui lui permet de briller dans les longs échanges. Il possède, pour ce faire, un talent fou pour renvoyer les coups adverses. Il a aussi développé une habileté pour la lecture du jeu. Murray est ainsi devenu un maître dans l’art de la tactique. Cette dernière faculté est d’ailleurs reconnue par les spécialistes du monde du tennis, qui voient en Andy Murray, un tacticien qui compte parmi les meilleurs du circuit ATP. Murray est, par exemple, un spécialiste du jeu alterné. Il n’est pas rare de le voir enchaîner des coups longs puis de monter au filet ou encore de faire des amortis. Le jeu de l’Écossais est très difficile à décrypter pour son adversaire sur le court, mais très plaisant à voir du haut des gradins. Andy Murray est également doté d’un physique très endurant. Il est en effet un athlète complet, du haut de son mètre quatre vingt-dix et de ses 84 kg. Les matches très longs en cinq sets sont une de ses spécialités, Murray s’en tire toujours relativement bien. Il est un joueur droitier qui possède un des meilleurs revers de l’ATP. Le caractère complet de son jeu se vérifie également dans son bon pourcentage en premières balles réussies, son service très puissant et un retour de service parmi les meilleurs du circuit. Parmi ses point faibles, il faut noter son coup droit qui laisse souvent à désirer et dont les meilleurs joueurs du circuit n’hésitent pas à se servir contre lui. Cette faiblesse lui vaut de se faire souvent dépasser dans les tournois sur terre-battue.

Le palmarès de Murray

Andy Murray est actuellement l’un des meilleurs joueurs du circuit. Il a ainsi remporté, depuis le début de sa carrière professionnelle, la bagatelle de 16 titres du circuit professionnel du simple de l’ATP. Il a également perdu 9 finales du circuit. Depuis son premier titre à San José en 2006, Murray a considérablement grimpé les échelons du gotha du tennis mondial. Il n’a néanmoins jamais remporté de titre sur terre battue et ne s’est jamais imposé dans l’un des quatre tournois du Grand Chelem. Ses performances de l’année 2011 restent sur une défaite en demi-finale de Roland Garros contre Rafael Nadal ainsi qu’une finale de l’Open d’Australie perdue plus tôt dans l’année, contre Novak Djokovic.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s