Le water polo femmes

Le water polo (femmes)

Le water-polo, maintenant au tour des femmes

Le water-polo a longtemps été considéré comme une discipline typiquement masculine. En effet, ce ne fut que très récemment que le water-polo a vu la participation des femmes. Cette tendance n’est apparue qu’au début du XXe siècle. Au départ, le water-polo féminin ne se jouait qu’entre des équipes de 11 personnes. Mais depuis l’adhésion de ce sport en tant que discipline olympique, les femmes se retrouvent désormais en équipes de 13 joueuses, tout comme les hommes. Ce fut une décision prise grâce à l’équipe canadienne. Quelques différences sont cependant à noter entre les compétitions hommes et femmes. Le water-polo pour femmes utilise un ballon beaucoup plus petit que celui des hommes. Puis, elles passent beaucoup moins de temps sur le terrain que leurs compagnons masculins. Enfin, les dimensions du terrain sont également plus petites que dans les compétitions masculines. Mais pour le reste, les règles sont les mêmes.

Le jeu

La surface de jeu du water-polo féminin est de 25 m par 20 m. Comme le sport se pratique dans un bassin ou une piscine, les limites de l’aire de jeu se caractérisent par la présence de plots. La ligne blanche symbolise le milieu du terrain ainsi que la ligne de but qui se trouve dans l’alignement des poteaux. La ligne jaune quant à elle délimite la zone de penalty. Dans le cas où elles la franchissent, les joueuses ont la possibilité de tirer ce que l’on appelle un coup franc direct. Enfin, la ligne rouge permet de repérer la zone de hors-jeu. Les joueuses se placent de manière à ce que 6 d’entre elles forment un demi-cercle à une distance d’environ 2 à 7 m du but. Elles sont alors ce que l’on appelle les joueuses de champ. Un 7e participant se place au centre. Il est le cavalier ou la pointe. Il donne le dos au but et récupère les passes. La compétition de water-polo se divise en 4 temps avec des pauses de 2 min entre deux temps, excepté entre la seconde et le troisième quart-temps. Dans ce cas, le repos sera de 5 min. Une équipe peut demander en tout 2 temps morts d’une durée d’une minute chacun. Enfin, les joueuses ne possèdent qu’une marge de 30 secondes pour tirer un but.

Marquer des points

Le water-polo compte un but, comme au football. Un but est considéré comme marqué lorsque le ballon parvient à rentrer entre les poteaux, sous la barre transversale du filet. Une joueuse peut tirer un but depuis n’importe quelle partie du terrain. Toutes les parties du corps peuvent marquer un but sauf dans le cas du point fermé. Il est également possible de marquer un but en ayant nagé, ballon en main, jusqu’au filet. Lors que le jeu débute, pas moins de deux joueuses doivent toucher le ballon. Cette règle exclut la gardienne de but, qui occupe en même temps le poste de défenseur. Il est des cas où la règle du ballon touché par deux joueurs ne prévaut pas, notamment dans lors d’une remise en jeu faite depuis le but d’une joueuse ou d’un tir immédiat pour un coup franc qui aura été accordé en dehors de la ligne des 5 m. On peut également citer le tir de penalty et le tir immédiat au cours d’une remise en jeu qui s’effectue depuis un but. Enfin, un but est considéré comme marqué à la fin des 30 secondes de possession de balle dans le cas où ce dernier vaque d’abord dans les airs pour entrer ensuite dans les filets.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s