Biograhie de Michael Phelps

Biograhie de Michael Phelps

De nationalité américaine, Michael Phelps est un natif de Baltimore qui s’illustre dans la natation.

Une carrière qui s’est construite un peu au hasard

Michael Phelps voit le jour le 30 juin 1985 et développe très tôt un talent de nageur, un peu malgré lui. A l’époque, les médecins diagnostiquent chez le petit Michael les signes de l’hyperactivité. Pour canaliser le trop plein d’énergie provoqué par ce trouble déficitaire de l’attention, ses parents décident de lui faire pratiquer la natation. Ce sport va être pour Michael Phelps un moyen de maîtriser son comportement et d’évacuer le surplus d’énergie et de dynamisme qui l’empêchent de se concentrer. Parallèlement, ses entraîneurs découvrent en lui une certaine facilité à apprendre cette discipline. Le jeune turbulent évolue vite et avec le soutien de ses professeurs, il réalise des performances remarquables dans les bassins. Les temps réalisés par Michael Phelps sont largement au dessus du record national des champions de sa catégorie. A 10 ans, ses exploits étonnent et les maîtres nageurs voient déjà en lui un futur athlète de haut niveau. Durant son adolescence, il a été entraîné par Bob Bowman avec l’équipe de natation du North Baltimore Aquatic Club. Le nageur participe à sa première compétition importante en 2000 en se faisant sélectionner aux Jeux Olympiques de Sydney, il a alors 15 ans.

Des titres à la hauteur d’un immense talent

L’après-JO sera pour le sportif l’occasion de remporter de nombreuses victoires et de décrocher plusieurs autres titres. En quête de perfectionnement et souhaitant développer ses capacités, il rejoint en 2004 le Club Wolverine de l’Université du Michigan sans se défaire de son ancien entraîneur. L’année de son changement de club, Michael Phelps fait partie des compétiteurs aux Jeux d’Athènes. Il réalise de jolis exploits en décrochant huit médailles, dont deux de bronze et six d’or. Ce sont des performances qui lui font rater de peu le grand Chelem l’empêchant ainsi d’égaliser le record établi par Mark Spitz en 1972 avec ses 7 titres olympiques. Malgré tout, sa participation ne passe pas inaperçue puisqu’il réalise un nouveau record du monde sur les 400 mètres 4 nages, avec un temps de 4 minutes 8 secondes et 26 centièmes. Aimant les défis et n’ayant pas totalement digéré de ne pas avoir battu le record de Mark Spitz, Michael Phelps décide de tenter sa chance une deuxième fois en 2008 aux Jeux olympiques de Pékin. Cette fois, il ne se contente pas d’égaliser l’exploit et s’offre même un huitième titre olympique. En même temps, il bat un record olympique et établit 7 nouveaux records du monde. Avec ses 8 médailles d’or, le champion devient le sportif ayant remporté le plus de titres de tous les temps en un seul championnat. A l’époque, les critiques n’hésitent pas à le qualifier de meilleur nageur de l’histoire de la natation.

En dehors des bassins

Avec un total de 14 médailles d’or, Michael Phelps est le seul athlète des Jeux olympiques ayant réalisé une telle performance depuis la première édition moderne de cet évènement international en 1896. Bob Bowman parle de lui comme quelqu’un de solitaire, totalement investi dans sa passion et qui a conservé la spontanéité et la naïveté d’un enfant. Toujours d’après son éternel entraîneur, Michael Phelps est une personne qui s’engage énormément dans la réussite de ses proches. Son physique particulier constitue un atout dans la pratique de sa discipline. Ses jambes assez courtes et son long torse lui permettent de nager suffisamment haut. La mobilité de ses chevilles, qui parviennent à une flexion plus importante de 15° par rapport à celle du commun des mortels, produit une poussée identique à l’effet d’une nageoire. Cet illustre nageur peut prendre un excellent appui sur ses bras qui font chacun une longueur incroyable d’un mètre. Le champion suit un régime alimentaire adapté à ses activités et aux efforts qu’il déploie lors des entraînements. Michael Phelps ingurgite quotidiennement quelques 12000 kcal, soit le quintuple des recommandations journalières pour un homme adulte ordinaire. Ne devant ses exploits qu’à son travail et à sa volonté, Michael Phelps est contre l’usage des substances destinées à améliorer les performances sportives. Il appuie l’implication de l’Agence américaine antidopage dans la lutte contre le recours à ces méthodes en faisant partie du programme « Projet Believe ». Ce dernier permet aux sportifs de se faire examiner volontairement et régulièrement avec des contrôles plus poussés que ceux exigés par l’Agence mondiale antidopage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s