Biograhie d Alessia Filippi

Biograhie d’Alessia Filippi

Alessia Filippi est une nageuse de nationalité italienne qui évolue dans la cour des grands.

Une championne italienne et internationale

Elle naît le 23 juin 1987 à Rome où elle continue à résider et à s’entraîner. Athlète de haut niveau, Alessia Filippi est une nageuse professionnelle connue pour ses performances en dos et en 4 nages sur les distances importantes. Cette illustre nageuse commence la natation très jeune. A partir de 3 ans, elle s’initie à la discipline et se sent très vite à l’aise dans le bassin. Entraînée par Riccardo Pontani, elle réalise ses premiers exploits en participant à des compétitions dans la catégorie « jeune ». En 2000, Alessia Filippi est prise en main par Cesare Butini qui l’entraîne avec l’équipe Aurelia Nuoto. En rejoignant ce club, elle se verra sélectionnée pour faire partie de l’équipe nationale de son pays. Quatre ans plus tard, la nageuse révèle son talent et arrive à se qualifier pour les Jeux olympiques d’Athènes. Elle concourt pour le 400 mètres 4 nages et termine à la 16e place du classement final. Le succès commence à être au rendez-vous pour l’athlète italienne en 2005. Cette année, sa notoriété ne se limite plus aux frontières de l’Italie puisqu’elle se fait connaître sur le plan international grâce aux records qu’elle réalise aux Jeux méditerranéens. Alessia Filippi décroche la médaille d’or sur le 200 mètres dos lors de ces championnats. Elle remporte un autre titre en établissant le meilleur temps sur sa spécialité, le 400 mètres 4 nages. A part la satisfaction personnelle d’avoir gagné la course, cette victoire lui vaut l’admiration de ses compatriotes qui y voient surtout un nouveau record italien.

Des exploits méritoires

2005 fut une bonne année pour la nageuse. Alessia Filippi participe aux Mondiaux de Montréal et termine 5e du classement à la finale du 200 mètres dos. A la fin de cette année, elle travaille avec un nouvel entraîneur, Andrea Palloni. Ce changement entre dans le cadre de sa décision de faire partie de l’équipe du club de sport de la Guardia di Finanza. En mars 2006, Alessia Filippi part pour Shanghai afin de concourir pour les Championnats du monde en petit bassin. Elle est médaillée d’argent sur le 400 mètres 4 nages grâce à sa prestation remarquable. Le temps qu’elle a établi lors de cette participation lui permet une fois de plus d’améliorer le record de son pays. Alessia Filippi fait encore parler d’elle en concourant aux championnats d’Europe de Budapest qui se déroulent la même année. Au meilleur de sa forme, la nageuse repart avec une médaille d’or en arrivant la première aux 400 mètres 4 nages. Ce triomphe lui permet par ailleurs de se positionner à la 4e place du classement des meilleurs temps mondiaux dans cette nage. Le record réalisé par l’athlète lui permet de détenir le titre de la nageuse la plus rapide du monde durant l’année 2006. Lors du même championnat, Alessia Filippi améliore également le record d’Italie sur le 200 mètres 4 nages en montant à la troisième place du podium.

Une fierté nationale

Portant haut les couleurs de son pays, elle est la première sportive italienne à avoir décroché une médaille d’or à un championnat européen. En 2007, la nageuse reprend les entraînements avec Cesare Butini, son ancien mentor. Par la même occasion, elle retrouve l’équipe Aurelia Nuoto, mais cette fois, elle travaille ses nages à Vérone, au Centre Technique Fédéral. En 2009, la sportive prouve une fois de plus son talent dans le bassin lors des Mondiaux de Natation Rome. Avec un temps de 15 minutes, 44 secondes et 93 centième sur le 1500 mètres nage libre, la nageuse romaine arrive en tête devant la Danoise Lotte Friis et la Française Camelia Potec. C’est un moment historique dans la carrière d’Alessia Filippi qui détient ici un nouveau record d’Europe et qui décroche la médaille d’or dans le bassin où elle s’est initiée à cette discipline. En dehors de la natation, Alessia Filippi est une passionnée de football qui suit de près l’évolution de son équipe favorite, l’AS Roma. Pour monter qu’elle est derrière le club et ses joueurs, elle porte les couleurs de l’équipe sur le corps à travers ses tatouages. C’est une fervente supportrice de Francesco Totti, dit « Il Pupone ». Pour sa part, le capitaine est un des premiers admirateurs de ses compatriotes et championnes de la natation Alessia Filippi et Federica Pellegrini.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s