Derrick Rose prodige de la NBA

Derrick Rose, prodige de la NBA

Derrick Martell Rose est le nouveau chouchou des fans de basket-ball. A seulement 22 ans, ce meneur prodige des Bulls a déjà conquis le coeur des médias et du public.

Ses débuts

Né à Chicago le 4 octobre 1988, Rose révèle très tôt sa passion pour le basket. Une des raisons majeures étant le fait qu’il a grandi aux côtés de trois frères aînés qui partagent la même passion. Dès ses années de lycée, il démontre son talent en remportant deux championnats d’Etat. Dès lors, les pronostics allaient bon train quant à son avenir professionnel. C’est donc sans surprise qu’il décide de poursuivre des études universitaires en département sportif. Inscrit à l’université de Memphis, il joue pour l’équipe des Tigers. En 2008, il mène celle-ci à la finale du Final Four. Après cette belle performance, il décide de s’inscrire pour la draft NBA. Sa candidature retenue, il entre officiellement dans les rangs des Bulls de Chicago. Mais le choix n’a pas été facile pour les entraîneurs, lorsqu’il a fallu choisir entre lui et Michael Beasley. Lors de l’entretien décisif, Derrick Rose a fait savoir qu’il déteste perdre. Cette affirmation lui offre la première place à la sélection des Bulls.

Quand Rose intègre les Bulls

Ses débuts dans cette équipe nationale rencontrent immédiatement le succès escompté. Derrick Rose permet aux Bulls de revenir en force en NBA. En effet, depuis quelques saisons déjà, ces derniers ont eu du mal à maintenir leur place dans la compétition. Oubliant son statut de débutant, également connu sous l’appellation « rookie », Derrick Rose carbure à la volonté de gagner et remporte deux matches contre les Skills Challenge et les Sophomores. Le 15 avril 2009, il participe à son premier match de playoffs et épate les adversaires en inscrivant 36 points. A la fin de la saison 2008-2009, le titre du « meilleur débutant de l’année » lui revient de droit, en dépit de l’échec face aux Celtics.

La saison 2009-2010

En 2010, il entame sa deuxième année en NBA, avec davantage d’ambitions. Pourtant, il fait face à beaucoup de difficultés. Avant même de débuter la saison, il se blesse lors du match pré-saison. Mais c’est sans compter sur sa détermination. À une vitesse impressionnante, il réussit à récupérer son niveau de jeu et est élu parmi les joueurs du All-Star Game de l’année. Cette sélection est une grande première pour le rookie. Il est alors le premier joueur à être élu pour le Skills Challenge, le Rookie Challenge et le All-Star Game dans la même saison. Malheureusement, une douleur à la hanche l’empêche de conserver son titre au Skills. Cependant, il parvient à réaliser 4 passes, 8 points et trois interceptions durant les premières 15 minutes du match All-Star Game. De nouveau blessé, il récupère vite pour mener son équipe à la qualification des playoffs NBA 2010. Cette qualification est essuyée par une nouvelle déception. Les Bulls s’inclinent contre les Cavaliers dès le premier tour.

2011, la révélation

La saison 2010-2011 est l’année de tous les succès. Derrick Rose réalise de nombreuses performances de niveau très élevé. Face aux Spurs, le 17 février 2011, il inscrit 42 points. Le 26 mars de la même année, il effectue 17 passes et 30 points contre les Bucks. Avec de tels exploits, les Bulls enregistrent leur meilleur bilan à la ligue, pour un total de 20 défaites contre 62 victoires. Pour la première fois depuis 1998, l’équipe de Chicago termine première de la saison régulière. Jusqu’ici considéré comme étant le meilleur espoir de la ligue, Derrick Rose passe au statut de favori pour le titre de « Most Valuable Player ». Il devient ainsi le plus jeune MVP de l’histoire du basket-ball. En l’espace de trois saisons, le monde du basket reconnaît le talent incontestable de ce jeune prodige. Il est exceptionnel aussi bien dans sa façon de finir les lay-up que dans ses dunks. De plus, il sait parfaitement gérer son temps de jeu. Il fait toujours en sorte de bien soigner ses tirs. Le 3 mai 2011, il termine la saison régulière avec un nouveau titre, à savoir celui du « meilleur joueur ». L’année 2011 est définitivement la sienne. A noter que depuis le 10 février 2010, Derrick Rose fait partie de l’équipe nationale des États-Unis qui a remporté les championnats du monde. Il sera donc présent à Londres lors des Jeux Olympiques d’été de 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s